Ah bon, les dauphins ne vivent pas tous dans la mer ?

Et non ! A l’image du baiji, quatre autres espèces de dauphins vivent exclusivement dans des fleuves. Malheureusement, elles sont toutes en voie de disparition.

Les dauphins d'eau douce

carte des dauphins d'eau douce


C'est le plus grand dauphin d’eau douce. Surnommé boto ou boutou, on le trouve en Colombie, au Venezuela, au Brésil, ou encore en Bolivie et en Guyane française.

Toujours en Amérique latine, mais un peu plus à l'Ouest (Brésil, Argentine, Uruguay), habite le dauphin de la Plata, ou franciscain, qui par contre, nage de préférence en mer et ne pratique que des incursions dans les eaux douces des embouchures des grands fleuves de la région. Le franciscain détient un curieux record : c’est le cétacé qui a le plus long bec par rapport à sa taille !

Pour connaître l'autre moitié de la famille, on doit voler en Asie. En Inde, au Bangladesh et au Népal, vit le dauphin du Gange, un animal extrêmement agile qui se met en position verticale pour respirer à la surface.

Le susu, comme les locaux l’appellent, a un cousin (une sous-espèce pour être précis), qui habite uniquement au Pakistan. C’est le dauphin de l'Indus. Aujourd’hui, il a totalement disparu des quatre grands affluents du fleuve. Par contre, il y a une bonne nouvelle : le nombre total d’individus a légèrement augmenté au cours des dernières années. En 2001, on en comptait 1100, contre 1330 en 2006.

Ce dauphin, autrement appelé baiji, dominait le Yangtsé, mais on connait déjà son histoire.

L'évolution des dauphins


A noter que les dauphins d’eau douce ont subi une adaptation propre. À cause des eaux boueuses à la visibilité quasi nulle, ils ont d’abord perdu l’usage des yeux et amélioré l’écholocation, dont tous les dauphins sont équipés. L’écholocation est un mécanisme de sonar qui permet au dauphin de repérer les obstacles et les proies lorsque la lumière n’est plus exploitable.Ils ont ensuite développé des nageoires pectorales très flexibles qui leur servent pour le toucher. Le boutou possède même des vibrisses semblables à celles du chat. La vibrisse est un poil tactile typique des certains mammifères.Le rostre est la partie saillante et pointue située en avant de la tête du dauphin. Finalement, ils ont un un rostre plus long armé de petites dents (qui leur permettent de broyer les poissons cuirassés aux écailles épaisses).

D’autres mammifères non-agressifs en danger plus près de chez Luna ?

Une musaraigne alpine
Photo : Lubomir Hlasek – hlasek.com

En Europe Occidentale, où Luna a grandi, de nombreuses espèces de mammifères se trouvent en danger de dispararition. Par contre, à l’inverse du baiji, la plupart d’entre eux sont des mammifères dont la nature « menaçante» pour l’homme a contribué à leur progressive diminution, le loup et l’ours étant les cas les plus célèbres. Ils ne sont donc pas directement comparables au baiji. La musaraigne alpine, par contre, est un mammifère insectivore, de la famille des soricidae, qui habite les montagnes de l’Europe centrale et orientale (France, Italie, Allemagne, Autriche, Suisse, etc.). Elle sort plutôt la nuit à la recherche de ses « plats » préférés : araignées, escargots et vers ! L’espèce a récemment été classifiée comme « quasi menacée », car son nombre semble en déclin. Parmi les causes soupçonnées d’avoir un impact négatif sur son habitat, il y aurait la construction d’installations hydro-électriques et l’augmentation du tourisme alpin. Toutefois, plus de recherches sont nécessaires pour confirmer cela.

Mammifère, oiseau, poisson ou insecte ?

L’ornithorynque est...
ornithorynque
Le chiroptère est...
chiroptère
Le Macroglossum stellatarum est...
colibri